Nkenguegi · Création 2016 ·

Voici le troisième volet d’une histoire appelée « La Trilogie des vertiges ». Cette aventure a commencé en 2010 avec la création de la pièce de théâtre Le Socle des Vertiges. Cette pièce est devenue réelle grâce à la ré-écriture et à l’adaptation scénique par l’auteur d’un de ses romans qui tardait à trouver son point final depuis plus de dix ans.

Le Socle des Vertiges, en se créant, a ouvert une voie, celle du développement des énigmes laissées par son histoire. L’histoire de la pièce, l’histoire racontée par la pièce, l’histoire racontée dans la pièce, comme l’histoire de son théâtre. Théâtre comme forme, langage, esthétique et codes de représentation, ce théâtre fut une fulgurance de matières qui donnaient une dimension assez complexe du sujet et du traitement de sa représentativité.

(...)

Voici donc Nkenguégi qui doit clore par son histoire, celle de la langue et du langage, l’épopée racontée depuis cinq ans par la compagnie Les Bruits de la Rue autour de la question du vertige politique nord/sud, de la destruction politique des avenirs, des générations sacrifiées, de la lutte pour la fragilité des esprits, du devoir des violences, de la conquête de la mémoire, des crises identitaires, de l’éloge de la bâtardise, du devoir de construire et reconstruire, de l’urgence, du partage que sont les arts comme terrain de dialogue, de la petite fabrique du futur ici et maintenant, de la soif d’exister, de l’acharnement à vivre à tout prix. Et c’est cette pièce que nous vous proposons avec tout le courage de clore une sacrée parenthèse.

Générique

+

Texte et mise en scène | Dieudonné Niangouna


Collaboration artistique | Laetitia Ajanohun

Création musicale et musiciens | Chikadora, Pierre Lambla et Armel Malonga

Comédiens | Laetitia Ajanohun, Marie-Charlotte Biais, Clara Chabalier, Pierre-Jean Etienne, Kader Lassina Touré, Harvey Massamba, Daddy Kamono Moanda, Mathieu Montanier, Criss Niangouna, Dieudonné Niangouna

Scénographie | Dieudonné Niangouna

Régie générale | Nicolas Barrot

Vidéastes | Wolfgang Korwin et Jérémie Scheidler

Lumières | Thomas Costerg

Son | Félix Perdreau

​Régie Plateau | Papythio Matoudidi

​​Costumes | Vélica Panduru

​​Création Masques | Ulrich N'Toyo

Production | Cie Les Bruits de la Rue 

Coproduction | Théâtre Vidy-Lausanne | MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Bobigny | Künstlerhaus Mousonturm Francfort | Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique | La Villette - Paris.

Avec le soutien de la Colline - théâtre national et l’aide à la création et à la diffusion du spectacle vivant de la SPEDIDAM (la SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées)
Le texte a reçu l’Aide à la création du Centre National du Théâtre
.

DIEUDONNE NIANGOUNA

DIEUDONNE NIANGOUNA